Poème calligraphié par l'empereur Huizong

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive : Vent du Soir

Poèmes chinois

Gù Yán Wŭ (1619 – 1682) :
Chanson sous les passes

Dans la                          partout la neige                    le                moineaux                               Mars                  les fleurs     abondent           inspirent du                                 

        citadelle           Zhao                     désagrège, Sous    mont                              le printemps.                  loriots et            qui                                             du Fleuve le        

                  fidèle de                       se                         Hegan les          appellent               Voici      : les                                    Longtemps              Pays au Sud              rêveur.

塞下曲

Sài

xià


趙信城遍雪化塵
Zhào
xìn
chéng
biàn
xuĕ
huà
chén
紇干山下雀呼春

gān
shān
xià
què

chūn
即今三月鶯花滿

jīn
sān
yuè
yīng
huā
măn
長作江南夢裏人
Cháng
zuò
jiāng
nán
mèng

rén
顧炎武



Yán


Ce poème figure dans le recueil Quinze poèmes chinois pour les enfants disponible sous format pdf.

Afficher le pinyin Masquer le pinyin