Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Zhāng Yăng Hào (1270 – 1329) - Notes sur l'auteur et les poèmes

L'auteur

Enfant passionné par la lecture, Zhāng Yăng Hào 張養浩 occupa d'importantes responsabilités comme chef de district, censeur métropolitain (chargé notamment de collecter les plaintes du peuples et de réprimer les abus des fonctionnaires), puis finalement président du Ministère des Rites et conseiller au Secrétariat impérial ; cette carrière connut toutefois une interruption temporaire à la suite de ses critiques envers la politique gouvernementale. Il finit par se retirer en refusant toute sollicitations officielles, mais accepta finalement de partir au Shaanxi pour prendre des mesures d'urgence face à une sécheresse désastreuse et mourut d'épuisement à la tâche.


Note médiane - Sur l’air d’ « Un mouton sur un flanc de montagne »

Ce poème célèbre exprime l'empathie de Zhang Yanghao envers le peuple et son scepticisme envers le sens de l'histoire.


Bulle
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2018 - Bertrand Goujard