Poème calligraphié par l'empereur Huizong

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive : Vent du Soir

Poèmes chinois

Voir la notice biographique du poète et d'éventuelles notes sur le poème

Zhāng Kĕ Jiŭ (vers 1270 – vers 1348) :
Sur l’air de « Des chaussures brodées de rouge »

             la cascade               -  -Ciel Sur                                          épées de        En                       les eaux            des rideaux    glace,                                plaintifs jouent avec           des             fleurs de                        furent crachées quand chantèrent     coucous, Les grottes                          quand                   vent. Comparées au cœur de                                                 

   temple               de            -du-         les       et les crêtes                                     dévalant les falaises          suspendent             de                aux            gibbons                          pointe     nuages.               sang des                                                                                  furent                rugit          du                            l’homme, les montagnes                         !

Le        de               la Terrasse-  -             cimes               s’accumulent les          neige,                                                                    Grimpés     arbres des                               la                    Les                    rhododendrons                                  les                      obscures        creusées             l’Esprit                                                      n’ont rien de périlleux  

紅繡鞋

Hóng

xiù

xié
天台瀑布寺
Tiān
tái



絕頂峰攢雪劍
Jué
dĭng
fēng
zăn
xuĕ
jiàn
懸崖水掛冰簾
Xuán

shuĭ
guà
bīng
lián
倚樹哀猿弄雲尖

shù
āi
yuán
nòng/lòng
yún
jiān
血華啼杜宇
Xuè
huá



陰洞吼飛廉
Yīn
dòng
hŏu
fēi
lián
比人心山未險

rén
xīn
shān
wèi
xiăn
張可久

Zhāng



Jiŭ

Afficher le pinyin Masquer le pinyin