Poème calligraphié par l'empereur Huizong

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive : Vent du Soir

Poèmes chinois

Voir la notice biographique du poète et d'éventuelles notes sur le poème

Oū Yáng Xiū (1007 – 1072) :
Sur le Torrent Jaune accostant pour la nuit

Les         Chu depuis          détestent                 voir    paysage,                              on s’est       les                                      vapeurs                  ravins                Des       grossis sous    pleine                          Privé de                                        l’angoisse du                     voyageur plein de                      réconfort dans une       de             chemin,     collines                                                     été          à         que       -                   

         de            toujours                      pour                  Avant même d’arriver                  rongé     sangs neuf fois. Dix mille arbres en         verdâtres,              s’enténèbrent,                                  lune, un                              pays                                             terme de sa vie,                      tristesse        son                                  Sur            par                      il se chante des                            condamné                     -il venu faire     ?

    gens                                  monter ici           le                               au bout                                                                            trois                           flots              la                 gibbon lamente.          son      natal, tandis que lui revient                                Le                             trouve                        coupe    vin.     le                      et rivières                  vers. S’il n’avait pas                l’exil,     serait-              ici  

黃溪夜泊

Huáng






楚人自古登臨恨
Chŭ
rén


dēng
lín
hèn
暫到愁腸已九回
Zàn
dào
chóu
cháng

jiŭ
huí
萬樹蒼煙三峽暗
Wàn
shù
cāng
yān
sān
xiá
àn
滿川明月一猿哀
Măn
chuān
míng
yuè

yuán
āi
非鄉況複驚殘歲
Fēi
xiāng
kuàng

jīng
cán
suì
慰客偏宜把酒杯
Wèi

piān


jiŭ
bēi
行見江山且吟詠
Xíng
jiàn
jiāng
shān
qiĕ
yín
yŏng
不因遷謫豈能來

yīn
qiān
zhé

néng
lái
歐陽修



Yáng

Xiū

Afficher le pinyin Masquer le pinyin